café

Un bon café, comment le choisir ?

Le café est la boisson la plus populaire dans le monde. Il existe plus d’un millier de variétés de café sur terre. Cela donne l’embarras du choix aux consommateurs de café. Seulement, étant donné que le choix est très large, il est difficile de définir lequel est le meilleur. Ce qui est certain, c’est qu’il y en a pour tous les goûts !

Choisir l’origine du grain de café

Le goût et l’arôme du café ne sont jamais les mêmes d’une région à une autre, d’un pays à l’autre. Sur les milliers de terroirs existants, il existe autant de goûts et de parfums. De plus, les notes retrouvées dans les cafés sont aussi surprenantes que diversifiées.

Ces caractéristiques sont observées dans le continent africain. L’Éthiopie qui produit le fameux moka d’Éthiopie abrite du café au parfum de la fleur et du fruit rouge. Quant au Kenya et au Rouanda, les arômes de fruits noirs y sont retrouvés. Sans grande surprise, les parfums mentionnés reflètent ceux des plantes des cultures avoisinantes.

En Amérique, le café peut prendre un arôme plus épicé. C’est le cas du Panama, le pays qui exporte un café parfumé à la cannelle. Certaines variétés de café au Brésil renferment quant à eux un parfum de chocolat tandis que d’autres sentent l’eucalyptus. Tout cela ne peut qu’impressionner l’odorat !

Après la torréfaction des grains

Si à l’évidence, le choix des meilleurs cafés en grain est le premier facteur déterminant pour un bon café, la torréfaction est un processus décisif pour le mettre en valeur. Une bonne durée de torréfaction permet d’obtenir une qualité impeccable de café.

La meilleure torréfaction de café est celle qui ne fait pas ressortir des grains de café noirs. Plus le grain est foncé, plus son goût est amer. Si la cuisson du grain de café est trop prolongée, le goût et l’arôme naturels du café se retrouvent masqués par l’odeur de brûlé. De ce fait, si la torréfaction n’est pas maîtrisée, tout le charme du café est gâché.

café

En outre, un grain de café trop noirci a non seulement perdu de sa saveur, mais il se conserve moins longtemps. La texture change de surcroît : il devient huileux et léger. Si vous êtes en présence de ce type de café, il ne faut surtout pas l’acheter, car il est absolument mauvais.

Le café industriel

La plupart des cafés industriels choisissent de fixer une qualité de café maintenue de manière constante. Bien souvent, les industriels ne tiennent pas compte de la provenance du café. Les recherches menées au sein des usines ont pour objectif de contourner l’aspect naturel du café et de produire une saveur fidèle à leurs marques.

Le café industriel séduit les consommateurs grâce à sa constance rassurante. Parmi les meilleurs, les grandes marques comme le Café Royal de Belgique, le Café Pellini d’Italie ou le Café Cosmaï gagnent beaucoup de terrain chez les amateurs de finesse et continuent à faire leur bonheur.

Pour ceux qui apprécient particulièrement l’expresso, le charme naturel du café italien est au rendez-vous. Les marques Lavazza, Passalacqua et Lucaffé sont leurs préférés. La particularité des marques italiennes de café, c’est leur goût corsé et exceptionnellement puissant.

café

Le café artisanal

Contrairement au café industriel, le café artisanal est torréfié manuellement. Cela permet de dire que ce type de café aura conservé plus de goût que celui torréfié industriellement. Dans ce procédé, l’art est de mise. D’autant plus que s’il s’agit d’un artisanat local, le café peut procurer une meilleure expérience émotionnelle.

Voici trois marques de cafés qui ont été torréfiés de manière artisanale : la Brûlerie Caron a été sélectionnée en 2011 comme meilleur torréfacteur de France ; les Cafés Lugat est un torréfacteur artisanal français ; et la Brûlerie d’Alré est une torréfaction venant de la Bretagne.

Si vous aimez le slow coffee, l’univers de la torréfaction artisanale vous propose également un large choix de cafés extraits par la méthode douce. Par ailleurs, pour stimuler encore mieux vos papilles gustatives, le café aromatisé est une option qu’il faut tenter au moins une fois dans la vie.

Café… et causes à défendre

Le café en soi peut constituer une réelle passion. Cela peut ajouter de l’âme à cette passion si elle est associée à une cause à défendre. Pendant que certaines personnes militent contre le changement climatique, il est possible de soutenir les marques de café engagées envers la préservation de l’environnement.

Le commerce équitable est également une bonne cause à défendre. Il est tout à fait possible de vouloir acheter du bon café chez un torréfacteur qui s’approvisionne en grains chez les producteurs de café vert à un prix correct.

Si votre tasse de café est plutôt le bio, c’est tout à votre honneur. Pour cela, il vous suffit de repérer les marques labellisées bio. Le plus gros avantage de cette option est que le bio profite à la fois à votre santé et à l’écologie.

Partagez cet article !
 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de