E-santé

Quel rôle l’e-santé peut-il jouer au sein de l’entreprise ?

L’e-santé est l’utilisation de la technologie de l’information et de la communication au profit de la médecine. Aujourd’hui, cette pratique devient de plus en plus conviée, car elle est gage de bien-être et d’épanouissement de l’employé dans son travail. Comment se développe l’e-santé actuellement ? Quel rôle joue-t-elle dans le milieu social ? Et quels en sont ses avantages ?

Les avancées technologiques de la santé numérique

Les applications modernes et les gadgets connectés s’incrustent petit à petit dans le mode de vie des salariés au quotidien. Si actuellement ils ne sont pas encore utilisés à l’unanimité, ils vont certainement l’être d’ici quelques années.

Dans le détail, l’e-santé a pour objectif d’améliorer les soins et le suivi des patients à l’aide d’outils ou d’applications connectés sur mobile ou en ligne. Ce procédé permet de répondre à des problématiques liées à la sécurité et la santé des employés dans le milieu professionnel.

Selon le rapport de la Direction générale des entreprises en 2016, cinq domaines sont essentiellement concernés par l’e-santé :

  • La prévention ayant recours à la télémédecine ou diagnostic à distance ;
  • La télé santé, grâce à un suivi des données médicales et de l’état du patient ;
  • Les soins accessibles financièrement ou en ayant recours à des assurances maladie ;
  • L’accompagnement des professionnels de santé à l’aide d’une formation ;
  • L’information et l’éducation autour de la santé pour assurer une meilleure coordination des soins.

Quel est le rôle de l’e-santé dans une entreprise ?

Entreprise et E-santé

L’irruption de la santé numérique dans le mode de vie des salariés change la donne de matière palpable dans le domaine médico-social. La raison est qu’elle permet d’améliorer leur accès aux soins. En effet, la santé numérique rapproche le patient des soignants en utilisant des objets connectés pour échanger les données. De plus, la télémédecine permet de gagner du temps étant donné que les consultations s’effectuent à distance. Ce qui n’est pas le cas pour la consultation traditionnelle qui nécessite la présence physique du patient.

Entre autres, l’e-santé est un critère d’amélioration dans l’environnement social. Or, le concept de qualité de vie au travail ou QVT, primordial à l’employeur et au salarié, dépend en partie de l’usage de ce procédé. En effet, la santé numérique est une alternative pour booster l’engagement des collaborateurs au sein de l’entreprise. Lors d’une enquête effectuée à ce sujet, il a été décompté que 24 % des employés choisissent de rester dans une entreprise mettant en œuvre l’e-santé. Ils ont également souligné que ces actions favorisent leur santé et leur bien-être au travail.

Suite à ces révélations, les employeurs souhaitent investir dans ce domaine pour améliorer la qualité de vie en entreprise des employés. Sur les 67 % des entreprises reconnaissant la valeur de l’e-santé en milieu social, 44 % investissent déjà pour l’intégrer dans la politique médico-sociale de leur société.

Quelques inventions numériques au profit des salariés

Les objets connectés utilisés en milieu médical sont liés à un système de réseau permettant de transmettre des données médicales. Ces outils ont chacun leur paramètre et leur mode de fonctionnement selon qu’ils veulent fournir ou envoyer des informations. Les objets connectés permettent le self-tracking ou l’auto-mesure du salarié pour prévenir contre des irrégularités de l’état de santé. Alors, dès que son état se dégrade, des mini-capteurs lancent la sonnette d’alarme.

Voici quelques objets connectés portables appelés « Wearables » utilisés lors du suivi du patient :

  • Bracelets ou badge communicant ;
  • Casques connectés pour guider le patient à distance ;
  • Lunette équipée de caméra et de pictogramme ;
  • Vêtements connectés : vestes, gilets, baudriers ;
  • Chaussure de sécurité high-tech dotée de capteur de pression au niveau des semelles ;
  • Coussin connecté vibrant en cas de mauvaise posture ou lors d’une assise prolongée ;
  • Dispositif d’Alarme pour Travailleur Isolé ou DATI.

Illustrations : horus-hcs.fr ; edi-static.fr

Partagez cet article !
fb-share-icon
Tweet