Par quoi peut-on ou doit-on remplacer le sucre blanc ?

Le sucre est un élément que l’on retrouve dans toutes les cuisines. Pour se préparer un verre de jus, pour réaliser un dessert ou un encas, la boîte de sucre doit toujours être à portée de main. Nous consommons du sucre sans même nous en apercevoir. Pourtant, il faut souligner que cette consommation, parfois excessive, peut devenir nocive pour la santé. Prise de poids, dépendance et diverses maladies peuvent avoir pour origine la consommation excessive de sucre. De ce fait, il est essentiel de se tourner vers des alternatives qui peuvent remplacer l’usage fréquent de cet aliment.

Une histoire sucrée !

Le sucre le plus consommé est le sucre de table blanc. Celui provenant de la betterave est d’un naturel blanc. Mais qu’il soit raffiné ou non, ce sucre ne contient aucun nutriment. Notre sucre blanc peut aussi provenir de la canne à sucre. À l’origine, il est de couleur brune. C’est le raffinage qui lui procure sa finesse et sa blancheur. Le raffinage effectué sur le sucre brun consiste à le chauffer et à le traiter avec des éléments chimiques. Ces traitements débarrassent alors le sucre de tous les vitamines et autres nutriments qu’il contient. Seules les calories peuvent survivre au raffinage. Voilà pourquoi il est plus judicieux de remplacer le sucre blanc par d’autres alternatives, sans toutefois oublier que la forme importe peu, que cet aliment (de remplacement) est toujours à consommer avec modération.

Le miel au premier plan

C’est la première alternative au sucre blanc et en fait, la plus utilisée. Beaucoup moins calorique avec un pouvoir sucrant plus élevé, le miel est idéal pour les personnes au régime. Contrairement au sucre blanc, on retrouve dans le miel différents minéraux comme le calcium, le magnésium, le potassium et le fer. On peut aussi en tirer de la vitamine B et C même si elles sont en quantité minime. La présence d’antioxydant dans le miel est également un réel avantage pour la santé. Même si le taux d’antioxydant présent dans le miel n’égale pas le taux d’antioxydants visibles dans les légumes, il permet tout de même d’éviter les maladies dégénératives ainsi que le cancer. Par ailleurs, la présence de fructose dans le miel constitue malheureusement un inconvénient majeur. En effet, il faut souligner que le fructose qui ne vient pas de fruits peut nuire à la santé.

Du sirop d’agave dans vos desserts

Le sirop d’agave est extrait d’un cactus mexicain appelé l’agave bleue. Ce sirop a une texture onctueuse assez proche du miel. Il est très sucrant, ce qui vous permettra de l’utiliser avec parcimonie et donc de limiter au maximum votre consommation. Fer, sels minéraux, calcium, potassium et magnésium sont présents dans cet aliment. Ce sirop est vanté pour son faible indice glycémique. C’est une information qui reste à prouver cependant. En effet, cet indice est variable, car il dépend de l’origine du sirop, mais aussi de sa qualité. Dans certains cas, l’indice glycémique de ce sirop peut excéder celui du sucre blanc. Autre inconvénient, le taux de fructose dans le sirop d’agave est très élevé. Ce qui peut le rendre dangereux.

Et pour le sucre intégral ?

Appelé aussi sucre complet, cet élément vient de la canne à sucre tout comme le sucre blanc. La différence est le processus de raffinage. Le sucre complet n’a pas été soumis à un chauffage. Les nutriments essentiels sont alors conservés. Son pouvoir sucrant assez faible vous obligera à l’utiliser en grande quantité. Quand bien même le sucre complet contient des nutriments, leurs quantités sont faibles.

Les édulcorants

Les édulcorants peuvent provenir de sources multiples. Certains proviennent de l’écorce de bouleau tandis que d’autres proviennent de plantes. Leur principal avantage réside dans leur pouvoir sucrant très élevé. Cela réduit considérablement la consommation de calories. Ces alternatives présentent néanmoins des risques pour la santé, à savoir l’altération du microbiote ou encore l’insulino-résistance.

Dans tous les cas, sucre blanc ou alternative, il convient de faire très attention lorsque l’on en consomme. En cas de déprime, de petit creux, préférez des fruits natures.

Images : bioalaune.com, yuka.io

Partagez cet article !
 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de