Curcubitacée: de multiples variétés pour de multiples bienfaits ! 🎃

Curcubitacée: de multiples variétés pour de multiples bienfaits ! 🎃

Tout un chacun connaît les courges, les concombres ou les cornichons… Cependant, une minorité sait qu’ils font partie de la famille appelée cucurbitacée, et que cette famille contient en tout environ 800 espèces !

Les différentes propriétés de ces plantes sont également méconnues, alors que beaucoup d’entre elles ont des capacités surprenantes. Ainsi, il existe des espèces de cucurbitacées qui peuvent prévenir ou guérir des maladies, d’autres qui aident à la digestion, ou encore d’autres qui apportent des éléments nutritifs très utiles.

Il peut donc être utile de discerner les différentes caractéristiques de certains fruits et légumes de cette famille de cucurbitacée, afin de mieux gérer votre alimentation. Avec cela, vous pouvez alors définir la fréquence de consommation et la quantité à prendre, en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

Par ailleurs, il faut savoir que les cucurbitacées sont présentes dans les 5 continents, et principalement dans les zones tropicales et subtropicales. Elles sont donc facilement accessibles pour tous. C’est d’ailleurs pour cette raison que leurs prix sur le marché restent assez abordables, sauf pour les espèces plutôt rares et difficiles à cultiver.

Curcubutacée : quelles sont leurs origines ?

Malgré la grande variété des espèces de cucurbitacées, seuls quelques-uns sont très connus. Il s’agit principalement :

    • des cucurbita maxima ou courges, comme les potirons ou les potimarrons
    • des cucurbita pepo, comme les courgettes, les citrouilles ou les calebasses
    • des cucumis sativus, comme les concombres et les cornichons
    • des cucumis melo, comme les melons
    • des cucumis citrellus, comme les pastèques

Mais les espèces de cucurbitacées ont des origines diversifiées. Ainsi, la grande majorité des courges viennent de l’Amérique du Sud. Cependant, avec les multiples voyages des explorateurs à travers le monde dans le XVe siècle, certains d’entre eux ont introduit ces plantes en Europe et en Asie.

Par ailleurs, s’il existe des variétés qui sont nées à l’état sauvage de manière naturelle, d’autres espèces sont issues d’une création propre de l’homme. Ces derniers sont appelés cultivars, mais ils appartiennent aussi à part entière à la famille des cucurbitacées.

Un exemple de ce cas est le potimarron. Il a été obtenu par sélection de graines de potiron par les agriculteurs japonais dans le XVIe siècle. De là, ils ont pu encore créer plusieurs variétés de couleur, et les ont introduits en Europe par la suite.

Chaque continent peut donc avoir eu ses propres variétés de cucurbitacées, mais les différents échanges au fil des années ont permis d’enrichir les espèces dans chaque pays.

D’ailleurs, même une seule espèce peut avoir d’innombrables variétés. Elles peuvent différer par leur taille, leur couleur, leur texture, et même leur goût. En plus, les diverses recherches et avancées technologiques ont favorisé l’apparition d’espèces particulières. Ces derniers ont été étudiés pour fournir les meilleurs éléments nutritifs, tout en facilitant leur culture.

Quoi qu’il en soit, ce sujet appelle à de nombreux débats interminables. Certains prônent la naturalité et estiment que rien d’autre n’est meilleur que les plantes naturelles. Par contre, d’autres stipulent qu’il est encore plus intéressant de produire des plantes à la carte ou personnalisée, avec les tailles voulues, les couleurs, les goûts et contenant les éléments les plus utiles.

Bref, même sans les recherches et les modifications apportées par les scientifiques, les cucurbitacées restent des plantes très riches et possédants de nombreuses vertus, même si elles ne sont pas encore très bien connues par tous, comme les différentes espèces d’ailleurs.

Les espèces les plus connues de curcubitacées et leurs vertus

Actuellement, les cucurbitacées ont pris une place importante dans l’alimentation. Ce sont des légumes ou des fruits dont les préparations possibles sont très étendues, aussi bien salées que sucrées. Afin de bien connaître leurs vertus, il serait utile d’analyser leurs différentes propriétés, au moins pour les espèces qui sont les plus répandues et les plus consommées.

Les vertus de la courge

La courge est un légume qui est très apprécié, et peut se préparer sous différentes présentations, notamment en soupe, en gratin, en accompagnement de pâte, frite, farcie… Mais en plus d’être succulente, elle possède également diverses autres qualités. En effet, une grande quantité de bêta-carotène est présente dans la courge. Il s’agit d’une source de vitamine A, tout en possédant un pouvoir antioxydant et une capacité à renforcer les défenses immunitaires.

Cette propriété antioxydante est encore renforcée par la présence de lutéine et de zéaxanthine dans la courge. Les composants de cette variété de cucurbitacées interviennent principalement dans la rétine de l’œil pour la protéger, et pour prévenir des maladies comme la cataracte ou la dégénérescence maculaire. Pour les personnes atteintes de diabète de type 2, ce légume est très intéressant, car il a un effet hypoglycémiant. En revanche, ceux qui souffrent d’hypoglycémie devront donc limiter sa consommation.

variétées courges curcumitacée
Il existe de très nombreuses variétés de courges…

Par ailleurs, la courge est riche en minéraux comme le manganèse et le cuivre. Ces derniers permettent de fabriquer les enzymes utiles au métabolisme, ainsi que la production d’hémoglobine et de collagène.

À part la vitamine A en grande quantité dans la courge, plusieurs autres types de vitamines y sont recensés. Tel est le cas des B2, B5, B6, B9, C et K, et elles ont des rôles bien définis dans l’organisme. Si la vitamine B2 procure de l’énergie pour les cellules tout en favorisant la réparation des tissus, la B5 intervient dans la fabrication des hémoglobines et des hormones stéroïdiennes. Quant aux B6 et B9, c’est dans la production de globules rouges qu’elles ont une influence, mais aussi dans les composantes de cellules nerveuses.

Pour la vitamine C, ses propriétés sont nombreuses, notamment au niveau de la santé des os, ainsi qu’au niveau des infections et de la cicatrisation. La vitamine K imite cette précédente en intervenant dans la formation des os, mais en plus, elle favorise la coagulation du sang.

Le concombre et ses particularités

Le concombre fait aussi partie des cucurbitacées, qui sont très prisées. Il est fréquemment utilisé par les personnes qui veulent perdre du poids, car il n’apporte que très peu de calories, il est une source de fibre et il régule le transit intestinal.

Cependant, les façons de préparer le concombre peuvent varier selon les goûts et les préférences de chacun. Il faut savoir aussi que certaines variétés sont très amères, d’où la nécessité de se séparer de l’extrémité la plus pointue du légume. Pourtant, le concombre regorge de nutriments dans sa peau. Il serait donc plus judicieux de le préparer sans le peler, mais il faut alors choisir des concombres de serre.

concombre
Le concombre est l’un des meilleurs légumes pour la peau

La préparation la plus répandue est sa découpe en tranche, puis en la faisant mariner dans de l’eau et du vinaigre, avec les assaisonnements nécessaires. Le concombre peut alors se consommer seul ou accompagner des salades.

Il faut noter que le concombre est composé en grande majorité d’eau, mais il contient aussi divers autres éléments comme :

  • des protéines
  • des lipides
  • des glucides
  • du phosphore
  • du potassium
  • du sodium
  • de la vitamine C
  • du calcium
  • des fibres

Ainsi, malgré les pensées portant sur la faiblesse de valeur nutritive du concombre, il reste quand même un aliment très riche.

Les propriétés du cornichon

Le cornichon est aussi une variété de cucurbitacée en plus d’être l’équivalent concombre immature. En effet, il est également appelé petit concombre, car il est récolté dès qu’il a atteint environ 8 cm de longueur, sans attendre la pleine maturité.

Après la récolte, il est alors préparé en la trempant dans du vinaigre pour une période avoisinant les 30 jours. Avant cela, il faut quand même le nettoyer en le brossant pour enlever les poils superficiels, et aussi le saupoudrer de sel pendant 1 jour, afin de le déshydrater.

Curcubitacée exemple du cornichon
Le cornichon est l’un des cucurbitacées préférés pour l’apéritif !

Beaucoup de personnes sont des amateurs de cornichons, et les utilisent pour accompagner des salades, faire des garnitures de plat ou en prendre comme apéritifs. Comme il s’agit aussi d’un concombre, les qualités nutritives sont très similaires, mais le goût des cornichons est plus relevé, avec sa saveur aromatique et acidulée.

L’acidité des cornichons est très utile pour réveiller l’appétit et pour stimuler la digestion. Cette catégorie de cucurbitacée est donc conseillée d’en prendre avant le repas avoir une bonne digestion, et pour favoriser un équilibre alimentaire.

La pastèque comme médicament

La pastèque est un fruit qui possède plusieurs propriétés des autres espèces de cucurbitacées. En effet, elle regorge d’eau, et est très désaltérante. Mais à part cela, elle a des vertus bien plus intéressantes, notamment pour la santé.

Ainsi, une consommation régulière de pastèque réduirait le risque de développement du cancer de la prostate. Cette affirmation a été validée après une étude scientifique sérieuse. Il est donc conseillé aux hommes de privilégier ce fruit.

Par ailleurs, une autre étude a démontré que la pastèque améliorerait la fonction artérielle. Elle réduit :

  • les risques de contraction de maladies cardiovasculaire
  • les troubles de l’hypertension
  • favorise la circulation sanguine

Il faut savoir que la pastèque contient des éléments aussi intéressants qu’utiles. Comme d’autres espèces de cucurbitacées, elle renferme des antioxydants comme le lycopène et le bêta-carotène. Ces éléments permettent de faire baisser le taux de cholestérol dans le sang, tout en empêchant la formation de certaines cellules cancéreuses. Par ailleurs, dans la pastèque se trouve aussi un acide aminé appelé citrulline. Ce dernier intervient dans le renforcement des vaisseaux sanguins, ainsi que sur les systèmes immunitaires et cardiovasculaires.

Malgré ces bienfaits, il faut savoir aussi que cette variété de cucurbitacée peut provoquer des allergies ces certaines personnes. Les protéines présentes dans ce fruit peuvent être toxiques chez les individus qui sont allergiques aux pollens ou à l’herbe à poux. Pour le cas de ces personnes, il est préférable de limiter la consommation de pastèque.

Le melon et ses multiples facettes

Le melon est tout de suite reconnaissable en tant que cucurbitacée avec sa forme sphérique imitant les courges. Il est considéré comme un fruit très doux et très charnu. Cependant, ses graines sont également comestibles.

La chair du melon est généralement consommée crue, et peut se prendre sans aucune préparation, ou alors en se mélangeant à d’autres fruits dans une salade. Mais elle peut aussi être confite ou cuite, ce qui offre un goût différent, mais toujours aussi succulent.

melon Curcubitacée
Le melon est un Curcubitacée qui contient énormément de vitamines.

Quant à ses graines, elles peuvent être grillées et consommées comme des noix ou des cacahuètes. Il existe aussi des civilisations qui font de l’extraction d’huiles comestibles à partir des graines de melon, étant donné leur richesse en lipides.

Comme d’autres espèces de cucurbitacées, le melon contient des éléments qui sont bénéfiques pour la santé. Ainsi, plusieurs types de vitamines y sont présents, comme la A, la C et la B6, mais également des caroténoïdes, du potassium, du magnésium, du calcium et bien d’autres.

Même avec ces différentes qualités, il faut faire attention avec le melon lorsqu’il est trop mûr. En effet, dans cette situation, le fruit produit de l’éthanol et son goût en devient altéré. Cet alcool produit par le fruit n’a pas de danger significatif pour la plupart des gens, mais ceux qui sont allergiques doivent l’éviter.

Les cucurbitacées et Halloween : la petite histoire !

Halloween est une fête folklorique célébrée le 31 octobre de chaque année, à la veille de la Toussaint. Elle est surtout très en vogue dans les pays anglo-saxons, mais commence à se répandre dans d’autres pays.

L’un des faits les plus marquants avec la célébration de cette fête est l’utilisation de citrouilles ou d’autres espèces de cucurbitacées.

L’origine de cette pratique n’est pas très explicite, et étant donné qu’il s’agit d’une tradition qui date de plusieurs siècles, de nombreuses histoires ont tenté de fournir une explication correcte.

Une de ces histoires raconte la vie d’un irlandais dénommé Jack O’Lantern.

curcubitacée et halloween
La citrouille est le légume emblématique d’Halloween.

Il s’agissant d’un ivrogne qui passait son temps dans les bars et les tavernes. Une nuit, le diable s’est approché de lui, et lui a proposé d’acheter son âme. Jack a accepté en échange d’un dernier verre. Pour payer de verre, le diable s’est alors transformé en pièce de monnaie, mais que Jack a mis dans sa poche où se trouvant aussi une croix chrétienne en argent. Avec la présence de cette croix, le diable a perdu ses moyens et n’est pas arrivé à ses fins.

Dix ans plus tard, le diable est revenu à la rescousse et tentait encore d’acheter l’âme de Jack. Ce dernier a encore accepté, et a demandé une pomme en haut d’un arbre en échange. Le diable est alors monté sur l’arbre, mais une fois dessus, Jack a planté une croix sur l’arbre, et le diable n’a pas pu y descendre. Une fois de plus, Jack a arnaqué le diable.

À la mort de Jack, il n’a pas pu rejoindre le paradis à cause de sa vie de débauche, mais le diable ne l’a pas non plus accepté aux enfers à cause de leur histoire. Jack fut alors condamné à errer dans la nuit sombre. En trouvant un morceau de charbon ardent, il l’a mis dans un légume pour l’éclairer. La légende raconte alors que Jack reviendrait sur terre toutes les nuits de la veille de la Toussaint, et que les citrouilles éclairées le représentaient, à l’image de son légume éclairé avec du charbon ardent…

Voilà pour la petite histoire ! Bonne dégustation et vive les cucurbitacées ! 🎃🎃🎃

Partagez cet article !
 

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des