Brocolis

Le soufre végétal : un complément alimentaire pour détoxifier son organisme ?

Le soufre végétal est indispensable à l’organisme pour la détoxification et l’apport d’énergie. Appelé sulforaphane dans le langage scientifique, il est présent dans la plupart des légumes crucifères. Comment cette substance permet-elle de nettoyer les toxines de l’organisme ? Quelles sont les plantes riches en sulforaphane ? Comment les consommer ?

Qu’est-ce que le soufre végétal ?

Le soufre végétal ou sulforaphane est un nutriment contenu dans certains aliments, notamment les légumes crucifères tels que le chou et le brocoli. Contrairement à d’autres nutriments végétaux, il est présent dans les légumes sous forme de glucoraphanine. Cette substance est extraite en coupant, hachant ou mâchant les légumes. Après avoir été coupés, les végétaux libèrent des enzymes appelés tyrosinase, qui par ingestion avec la glucoraphanine, produisent le sulforaphane.

Voici les légumes riches en molécules de sulforaphane :

  • Le brocoli ;
  • Les pousses de brocoli ;
  • Les variantes de choux rouges et blancs ;
  • Les choux de Bruxelles ;
  • Les choux frisés ;
  • Les choux-fleurs ;
  • Les cressons ;
  • Le bok choy ;
  • La roquette.

Choux de Bruxelles

Le soufre végétal : un précieux antioxydant

La carence en soufre végétal se traduit par une accumulation des déchets au niveau de l’organisme. Sans le sulforaphane, le foie n’effectue plus correctement son rôle de nettoyage. Pour résoudre le problème, il est conseillé de manger régulièrement des légumes riches en sulforaphane ou consommer des compléments alimentaires.

Comment le foie détoxifie-t-il l’organisme ?

Tous déchets contenus dans la lymphe et dans le sang sont des toxines que le corps doit éliminer. Le foie est l’organe permettant de les éliminer à l’aide de la sulfoconjugaison. Cependant, pour activer ce mécanisme et exclure les substances chimiques (drogues, médicaments, certains contenus d’aliments), cet organe a besoin d’une quantité importante de sulforaphane. D’où la nécessité de consommer des légumes riches en soufre végétal ou de prendre des compléments alimentaires à base de sulforaphane.

Quels sont les signes d’une carence en sulforaphane ?

La carence en soufre végétal entraîne un dysfonctionnement du foie. Si ce dernier ne réussit plus à dissoudre les déchets contenus dans l’organisme, le corps devient constipé et produit de mauvaises haleines. À part ces premiers signes, il est possible que l’organisme ressente une sensation de fatigue et de somnolence à cause d’un mauvais drainage lymphatique.

Par ailleurs, les effets d’une carence en sulforaphane se manifestent à travers les lésions épidermiques de type eczéma et psoriasis. Cette insuffisance peut soit s’accompagner d’une déminéralisation, soit devenir chronique si elle s’installe dans la durée. Suivant ces cas, la sueur du sujet devient plus concentrée. Il se peut qu’il ait les urines foncées et il est aussi possible qu’il ressente des douleurs au niveau articulaire.

Comment utiliser le sulforaphane en tant qu’antioxydant ?

Pour extraire le sulforaphane des légumes crucifères, il faut les couper, les hacher ou les mastiquer. À part la consommation crue, il est également possible de les cuire légèrement à la vapeur pendant 3 minutes sans mettre en péril leurs apports. Cette cuisson doit se faire en dessous d’une température de 140 °C, sinon les légumes perdent leur teneur en glucosinolates, notamment les glucoraphanine. Alors que sans cette substance, le sulforaphane ne peut être activé.

En outre, le soufre contenu dans les légumes crucifères existe en tant que complément alimentaire fabriqué à partir de brocoli (pousses de brocoli, ou brocoli). Leur forte teneur en glucoraphine permet à l’organisme de produire plus de sulforaphane. Ils sont vendus dans les points de vente d’aliments naturels en ligne sous forme de complément. Cependant, leur prise doit être prescrite selon un dosage précis afin d’éviter les effets indésirables.

Images : doc-media.fr ; bp.blogspot.com

Partagez cet article !