Le label bio : comment bien les comprendre ?

Les consommateurs les croisent tous les jours quand ils se rendent au supermarché. Au nom, à la couleur et à la forme variée, les labels bio sont partout. Mais comment les décrypter et leur faire confiance ? Voici un petit guide pour vous y retrouver.

Les différents types de labels bio

Il existe une multitude de labels bio en France, si bien qu’il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Voici quelques explications sur les principaux labels les plus courants dans l’héxagone.

 

Les labels bio de notoriété publique

Si vous êtes adeptes – ou non – des produits bios, vous devez bien connaître ces deux labels bien identifiables : Bio Europe et AB. Le premier doit être obligatoirement affiché sur chaque produit vendu dans l’Union européenne et issu de l’agriculture biologique. Ces marchandises peuvent doivent comporter minimum 95% d’ingrédients biologiques.

label bio courant
Les labels Bio Europe et AB sont les deux labels bios les plus répandus en France.

En plus de la feuille verte, le produit doit informer le consommateur de sa provenance si elle est hors UE par exemple. Quant au logo AB, celui-ci existe depuis le milieu des années 80. Sa présence sur un emballage assure l’absence d’utilisation d’ingrédients chimique. Ces deux logos sont bien liés, car AB va disparaître pour laisser place au logo Bio Europe.

Les labels les plus exigeants

Comme les logos Bio Europe et AB vont bientôt fusionner, un nouveau label a vu le jour en 2010 grâce à des Français : Bio Cohérence. Ce logo a des critères davantage exigeants en matière de développement durable.

Les labels les plus anciens

label demeter
Le label Demeter est un label consacré à la réglementation de la culture des sols

Avant le logo AB, il y avait Nature & Progrès. Créé en 1964, il présente des critères évolutifs grâce au contrôle par un groupe d’experts, mais également par les acheteurs.

L’autre logo assez ancien c’est Demeter. Celui-ci garantit des produits bio – selon la réglementation européenne – et provenant de l’agriculture biodynamique : culture sur des sols totalement sains en faisant appel aux astres.

Le label le plus équitable

Le commerce équitable et l’agriculture biologique vont bien souvent ensemble. Pour certifier les produits issus provenant de ces deux démarches un label a été créé : Bio Partenaire. Si vous apercevez celui-ci sur l’emballage d’un produit, vous serez certain de consommer juste.

Les produits non alimentaires ont aussi leur label

Il n’y a pas que l’alimentation qui peut être bio. En effet, certains labels ont été développés pour encadrer la production de vin, de cosmétiques ou encore de plantes médicinales.

Le vin

Les amateurs de vins et de l’agriculture biodynamique seront servis avec le logo Biodyvin qui réunit les deux. Avec cette étiquette sur plusieurs

Les cosmétiques


Les produits de beauté bio sont de plus en plus nombreux sur le marché, mais pour s’assurer qu’ils respectent un cahier des charges, une association a créé Cosmébio.

Ce logo garantie aux consommateurs que les ingrédients du produit proviennent à 95% de la nature.

La médecine par les plantes

Pour guérir ou se prémunir d’une maladie, les plantes médicinales sont idéales. Le Syndicat Simple a développé au début des années 80 Simples pour garantir à tous que les plantes ont poussé dans un lieu où la pollution n’est pas présente.

Avec ce guide, vous saurez maintenant à quoi correspond chaque produit que vous êtes sur le point d’acheter.

Partagez cet article !
 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de