La nouvelle tendance du vin vegan

Le vin biologique n’a aujourd’hui plus rien à prouver, mais un petit nouveau est en train d’arriver sur le marché : le vin vegan (oui, vous avez bien lu !). Pour rappel, les adeptes du régime vegan ne mangent pas de viande ni de poisson tout comme les végétariens, mais ils revendiquent aussi le fait de consommer uniquement de la nourriture d’origine végétale alors ils doivent retirer les oeufs, le miel et les produits laitiers (fromage, lait, beurre) de leur alimentation. Certains vont même plus loin en adoptant ce mode de vie en dehors de l’assiette. En effet, ils sont nombreux à avoir arrêté d’acheter des vêtements, des chaussures ou du mobilier en cuir par exemple.

Pourquoi le vin n’est pas vegan ?

Dans notre imaginaire collectif, le vin est seulement du raisin fermenté donc par déduction, il est vegan. Mais les techniques de fabrication peuvent faire appel à d’autres éléments comme du blanc d’oeuf, de la gélatine ou encore de la colle de poisson. Pour proposer un vin 100% végétalien, de nombreux producteurs remplacent ces ingrédients d’origine animale par de l’argile, une colle conçue avec du blé, de la pomme de terre ou encore du pois.

Le vin biologique n’est pas vegan. En effet, la production biologique du vin interdit seulement l’utilisation de la gélatine (ayant pour origine des animaux comme le boeuf, le porc ou le poisson) et de l’albumine alors que toute substance d’origine animale ne peut être utilisée dans la fabrication du vin vegan.

Un label pour le vin vegan

Pour assurer à ses consommateurs que la démarche est totalement vegan, les producteurs doivent se rapprocher de label. Lorsqu’ils font leur course, les amateurs de vin végétalien n’arrivent pas toujours à trouver leur bonheur parmi les multiples produits disponibles. Le label permet de prouver que les producteurs respectent les règles de fabrication « vegan ». Ainsi, le consommateur repère plus facilement ce type de vin et s’assure de consommer un vin dont la fabrication respecte les normes végétaliennes.

Depuis 2016, les labels V et EVE Vegan certifient que les produits utilisés ont une origine totalement végétale. À ce jour, nous connaissons deux grands producteurs pouvant proposer un vin labellisé vegan :
• Château Dauzac
• Coopérative Vaucluse Rhonéa

Le domaine du Château Dauzac a changé ses habitudes en ne faisant plus appel aux chevaux dans leur processus de production ou encore en concevant une table de tri permettant aux insectes de fuir. Quant à la coopérative Vaucluse Rhonéa, elle a fait parler d’elle pour une tout autre raison. En effet, dans les suggestions d’accompagnement de son vin vegan de la viande… C’est raté.

Ces derniers mois, les vins végétaliens s’implantent doucement dans notre paysage viticole, mais également dans les magasins spécialisés qui sont de plus en plus nombreux à en proposer aux consommateurs. Bonne initiative quand on sait que la population est de plus en plus soucieuse de l’environnement et du bien-être animal alors la demande risque d’accroître alors la demande doit suivre. Alors êtes-vous tentés de goûter un vin vegan ?

Images : http://veggieromandie.ch, avenuedesvins.fr

Partagez cet article !
 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de