Bromelaine : l’extrait de jus d’ananas aux multiples vertus 🍍

Bromelaine : l’extrait de jus d’ananas aux multiples vertus 🍍

La bromelaine est un mélange d’enzymes, extrait principalement de l’ananas (de son nom scientifique Ananas comosus). Il appartient à la famille des enzymes protéolytiques, comme la papaïne ou encore la trypisine.

Ces enzymes sont reconnues pour leur propriété à digérer les protéines, si elles sont prises en même temps qu’un repas. Le champ d’action de la bromelaine est très diversifié, cela lui a valu l’appellation « couteau suisse des médecines naturelles ».

La broméline est extraite du jus de l’ananas, plus précisément de la tige de la plante. Pour ce faire, le jus de la tige d’ananas est refroidi par centrifugation, ultrafiltration et lyophilisation.

À l’issue de ce procédé, on obtient une poudre de couleur jaune, dont l’activité enzymatique est déterminée par la présence de différentes substances comme la gélatine, la caséine ou encore les tripeptides chromogènes.

Fonctionnement et histoire de la bromelaine 

Ralph Heinicke
Ralph Heinicke, le docteur à l’origine de la découverte de la bromélaine.

La stabilité de la bromelaine est assurée entre pH3 et pH6, avec un potentiel hydrogène allant de 5 à 7. Une fois la combinaison entre la bromelaine et son substrat achevée, il n’est plus possible d’en modifier le pH. Cet enzyme est capable de briser certaines protéines connues, comme le gluten, les fibres musculaires, le collagène, la gélatine ou encore l’albumine.

Elle peut utilisée soit en tant qu’additif alimentaire, en association avec d’autres plantes digestives, ou encore pour attendrir la viande. Contrairement aux autres enzymes, la bromelaine est en partie absorbée par l’organisme. Une fois dans l’organisme, elle ralentit la production de prostaglandines qui est à l’origine de l’inflammation. Cette activité systémique est bénéfique pour notre système immunitaire.

Il convient toutefois de préciser que les ananas en conserve ne contiennent plus de bromelaine. En effet, étant sensible à la chaleur, cet enzyme est directement détruit par le processus industriel. Les autochtones des Caraïbes utilisaient déjà l’ananas pour guérir les plaies.
Quant aux Mexicains, ils employaient ce fruit dans le traitement de la bronchite.

Aujourd’hui encore, ce fruit originaire d’Amérique du Sud est apprécié pour sa propriété bienfaitrice :

  • la sève présente dans les tiges est extraite pour le nettoyage des plaies et les brulures ;
  • le latex permettrait de faciliter la digestion

C’est en 1957 qu’un chercheur du Pineapple Research, Ralph Heinicke, fit la découverte de la bromelaine. Depuis, cet enzyme est utilisé pour accélérer la vitesse de guérison d’un patient, suite à une intervention chirurgicale ou une blessure sportive.

bromélaine amerique du sud
La bromélaine est très utilisée encore aujourd’hui dans bon nombre de pays d’Amérique du Sud.

7 vertus à tirer de la prise de bromelaine

1. Propriété de résorption de l’inflammation

En Europe, la bromelaine est surtout connue pour le traitement des inflammations post-traumatiques et des oedèmes postopératoires. En effet, grâce à l’action de cet enzyme, les ecchymoses suite à une blessure ou une opération chirurgicale guérissent rapidement, et ce, pour tout type d’intervention notamment, dentaire, épisiotomie, buccale ou cataracte. Les tissus musculaires se régénèrent également en un temps record.

Il faut toutefois noter que l’efficacité de ce complémentaire alimentaire dépend de la quantité consommée.

2. Son action sur les voies respiratoires

Selon une étude, la bromelaine serait efficace contre les maladies respiratoires, notamment les allergies et l’asthme. En effet, cet enzyme extrait de la tige de l’ananas s’activerait dans la diminution du niveau de certains facteurs inflammatoires comme le T CD4+ ou encore le CD25+ ou le CD8+.

bromelaine et respiration
La bromelaine a un impact direct sur l’amélioration de la respiration.

En cas de rhume, de sinusite, de bronchite ou de pneumonie, l’action mucolytique de la broméline permet de fluidifier les glaires, ce qui réduit la viscosité du mucus et permet de l’éliminer rapidement. Cet additif se présente ainsi comme la meilleure solution pour ceux qui appréhendent les risques neurologiques et cardiovasculaires.
En outre, les chercheurs continuent leurs études dans le fait que cet enzyme pourrait traiter les personnes immunodéprimées.

3. La prévention contre l’agrégation plaquettaire

Depuis les années 70, la population occidentale reconnait à la bromelaine la faculté à prévenir la coagulation. En outre, elle est également efficace contre l’angine de poitrine, les phlébites, les thromboses ou encore les attaques ischémiques. Elle lutte contre la plaque d’athérome et prévient les crises cardiaques.

4. Son action anti-inflammatoire

Comme cité plus haut, la bromelaine est efficace dans la lutte contre les ballonnements, les douleurs épisodiques intestinales ou les flatulences. En outre, elle soigne les ulcères : elle accélère la cicatrisation des tissus.
Toujours sur le plan digestif, la bromeline contribue à l’élimination de quelques vers intestinaux, dont les oxyures.

5. Son action antidouleur

Les personnes atteintes d’arthrose n’auront plus besoin de prendre des antidouleurs. Il leur suffira de prendre de la bromeline, en complément alimentaire ou non. En général, cet enzyme est associé avec de la trypsine ou de la rutine, afin de traiter les douleurs articulaires et les raideurs. Toutefois, force est de mentionner qu’en 2002, une étude comparative a été publiée relatant que la bromelaine à 900 mg n’est pas plus efficace qu’un placebo ou de l’ibuprofène pour prévenir contre la douleur ni dans l’amélioration du temps de récupération suite à des exercices répétitifs.

broméline tige ananas
La broméline est extraite du jus de l’ananas. Elle est récoltée plus spécifiquement à partir de sa tige.

Dans une autre étude, l’on a procédé à un essai sur 42 sujets atteints d’arthrose avec des affections douloureuses ou une colonne vertébrale dégénérative. Durant cet essai, les patients ont reçu 2 capsules de 650 mg de bromelaine, 2 à 3 fois par jour à jeun, et le résultat est plutôt positif. En effet, on a constaté que la douleur a été réduite à 60% pour les douleurs intenses et de 50% pour les douleurs chroniques.

Toujours pour démontrer l’action de la bromelaine sur la douleur et les raideurs, un autre essai clinique a été mené sur des volontaires ayant des douleurs au niveau du genou. Dans cette étude comparative, ils ont été divisés en deux groupes. La première catégorie a reçu une dose journalière de 200 mg, tandis que la seconde en a reçu 400mg. Les patients du premier groupe a remarqué une forte diminution de leur douleur, mais les effets sur ceux du second groupe ont été plus palpables.

6. La bromelaine et le cancer

La bromelaine permet de prévenir le cancer. En effet, une étude a démontré que cet enzyme est capable d’altérer la formation et fragiliser une cellule cancéreuse. Il digère le mucus protéiné qui sert de protection à la cellule.
En outre, selon des essais poussés, la bromelaine réduit certains processus de prolifération tumorale (angiogenèse ou inflammation) tout en augmentant le processus d’auto-destruction cellulaire (apoptose).
Voici une liste des cancers qui se sont avérés sensibles à l’action de la bromelaine :

  • quelques sarcomes, mélanomes et carcinomes ;
  • la leucémie lymphocytaire ;
  • certaines formes de cancer du poumon, de la mâchoire, de l’appareil digestif et du sein

Toutefois, à ce stade, il est encore difficile d’affirmer que la bromelaine fait réellement partie de ses substances dites anticancéreuses. Force est de constater que si c’est le cas, le traitement de cette maladie couterait moins cher en comparaison des traitements conventionnels.

7 . L’amélioration de l’action de l’antibiotique

La bromelaine a démontré son efficacité dans l’amélioration de l’action de l’antibiotique, du fait qu’elle augmente la perméabilité tissulaire aux antibiotes. Ainsi, cette action est particulièrement pratique dans la guérison d’un enfant souffrant de septicémie, grâce au fait que la bromelaire réduit significativement la durée de traitement de la fièvre, comparé à un traitement via de l’antibiotique seule.

Un avis controversé sur l’efficacité de la bromelaine

Ce qui est sur, c’est que la prise de la bromelaine, même en grande quantité ce qui équivaut à environ 12 gr par jour, n’entraîne aucun effet secondaire majeur sur l’organisme, du fait qu’elle est considérée comme facile à absorber et biodisponible. Le premier avis qui soutient cette affirmation repose sur le fait que la bromelaine affiche une action pharmacologique in vivo. Elle peut remplacer plusieurs médicaments, du fait qu’elle est capable de retenir l’activité enzymatique dans le plasma. En outre, des essais sur des animaux (lapins) ont montré un taux d’absorption élevé de 40% de l’extrait brut de bromelaine.

Les choses à savoir avant de prendre de la bromelaine

Les effets indésirables de la bromelaine

La prise de la bromelaine est déconseillée chez certains sujets. Ainsi, cet enzyme est incompatible avec la grossesse et l’allaitement. Ceux allergiques à l’ananas, au pollen d’olivier et au venin d’abeille ne devraient pas non plus en consommer, sans oublier les enfants de moins de 6 ans.

Comme toutes substances curatives, la bromelaine peut entraîner certains effets indésirables sur notre organisme, même pour ceux qui ne figurent pas parmi les sujets à risque. L’on peut ainsi citer les nausées, la diarrhée, les vomissements, les règles abondantes ou encore les maux de ventre.

Les avertissements des autorités sur la bromelaine

La bromelaine a fait l’objet d’une décision émanant des autorités de santé européennes, dont la Commission européenne, l’European Food Safety Authority et l’EFSA. Ce comité tient à éclaircir certains points concernant la bromelaine :
• elle ne réduit pas la sensation de jambes lourdes
• elle n’améliore aucune la circulation de sang dans les petits vaisseaux ;
• elle n’augmente pas la fluidité du sang,
• elle ne prévient, ni ne soulage les digestions difficiles ;
• elle ne contribue pas à l’amélioration digestive ;
• elle est inefficace lors d’une perte de poids, d’une action de lutte contre la cellulite ;

Quelles sont les précautions à prendre lors d’une prise simultanée d’autres médicaments ?

L’association de la bromelaine avec certains médicaments devrait se faire sous contrôle clinique. En effet, la prise de ce complexe enzymatique est contre-indiquée chez les patients qui prennent des médicaments anticoagulants ainsi que de l’amoxicilline et des cyclines.
Par contre, en théorie, il n’existe aucun effet indésirable connu dans l’association de la bromelaine avec des plantes ou d’autres suppléments alimentaires, même ceux ayant une action antiplaquettaire ou anticoagulante.

Quels sont la posologie et le dosage conseillés ?

dosage bromelaïne
Le dosage conseillé pour une prise de bromelaïne peut varier entre 1500 et 3000 mg.

Le dosage de la bromelaine dépend de chaque individu. La dose conseillée peut varier entre 1500 et 3000 mg, pour 1 à 3 prises par jour. Chez les enfants de 6 à 12 ans, il est préconisé de prendre 250 mg trois fois par jour, l’estomac vide, au moins 1h30 avant chaque repas ou 3 heures après le repas.

Pour soulager et cicatriser les blessures de la peau, il est préconisé d’utiliser la bromelaine sous forme de crème, des pansements médicamenteux ou autres préparations pharmaceutiques. Sa fréquence d’application devrait être indiquée par le fabricant.

La voie interne demande toutefois un certain niveau de précaution, du fait qu’il faut d’abord déterminer de quoi souffre le malade : œdème postopératoire ou post-traumatique, douleurs arthritiques, troubles digestifs ou sinutes ? La posologie varie entre 125 mg et 500 mg, selon le poids de l’individu, en trois prises par jour. Une fois le diagnostic terminé, voici ce qu’il faut savoir concernant les prises :

  • il est préférable de la prendre entre les repas pour traiter les troubles digestifs ;
  • la durée de traitement de l’œdème postopératoire et post-traumatique est de 10 jours normalement ;

Pour éviter les effets indésirables, il est préférable de commencer par de petite dose, entre 1 à 2 gélules par jour, pour ensuite augmenter progressivement à 3 à 4 gélules. Cette astuce permet de vérifier et de confirmer ma bonne tolérance au traitement.

La bromelaine bio existe-t-elle ?

Malheureusement, la bromelaine « bio » n’est pas encore disponible sur le marché, étant donné que la certification biologique n’est accordée qu’aux plantes issues d’une agriculture bio. Ainsi, le champ d’application de cette attestation ne concerne pas encore les molécules isolées et purifiées, comme la bromelaine.
Toutefois, pour les adeptes de ce type d’alimentation, quelques critères peuvent être considérés :

  • l’ananas utilisé pour l’extraction de l’enzyme est-il issu d’une agriculture « bio » ?
  • l’enzyme a-t-elle été extraite convenablement ?
  • contient-elle des métaux lourds et des OGMS ?

Suite à ces observations, l’on peut déduire que la bromelaine extraite à l’eau d’un ananas bio peut être considérée comme bio.

Partagez cet article !
 

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des