plante gaultherie

Gaultherie : Tout savoir sur l’huile essentielle de gaultherie

La gaultherie est un arbuste d’à peine 15 cm connu sous le nom scientifique « Gaultheria fragrantissima » quand il provient du Népal, de « Gaultheria Yunnanensis » s’il est d’origine chinoise et « Gaultheria Procumbens » pour la variété d’Amérique du Nord.

Quand elle provient d’une culture, on l’appelle « gaultherie odorante ». Par contre, une plante cueillie dans la nature (sauvage) se nomme « gaulthérie couchée ». Dans les produits en anglais, on le connaît plutôt sous le nom de « Wintergreen ».

Appartenant à la famille des Éricacées, cette plante est particulièrement appréciée pour ses vertus anti-inflammatoires. Ici, nous allons retracer l’origine de sa découverte, parler de ses nombreux composés, des différents moyens de l’utiliser et de plusieurs recettes à essayer à la maison comme remèdes de grand-mère !

L’huile essentielle de gaulthérie: les principes actifs

La gaulthérie couchée mesure entre 10 et 15 cm de long dans la nature, et c’est elle qui va servir de base pour la fabrication de l’huile essentielle de gaulthérie. Cette plante présente des feuilles épaisses vertes foncées et brillantes. Elle produit des baies rouges et des fleurs blanches ou rosâtres en forme de cloche. On en retrouve en Amérique du Nord, notamment au Canada, mais aussi en Chine et en Australie.

huile essentielle de gaultherie

Cet arbrisseau adore le sol sablonneux, les marais acides, les pentes de montagne bien ensoleillées et les bois.Auparavant, c’étaient aux femmes et enfants d’immigrants arrivés en Amérique du Nord de cueillir les gaultheries couchées. Désormais, ce sont les Népalais qui s’en occupent au Népal en les cueillant facilement sur les flancs de l’Himalaya.

L’huile essentielle gaultherie est tirée à la fois des fleurs et des baies pour pouvoir donner une huile à la couleur particulière allant du pourpre au rouge foncé. Pour ce faire, il faut tremper les feuilles et les fleurs toute une nuit dans de l’eau chaude pour une fermentation enzymatique. On en obtient du salicylate de méthyle en distillant par vapeur d’eau. Cette opération permet d’obtenir entre 1,5 à 2 litres d’huile essentielle de gaulthérie par 100 kg de fleurs et feuilles distillées.

Elle émane une odeur à la fois camphrée, boisé et assez forte. Cette huile est un concentré de salicylate de méthyle (donc de l’Esters à 99 %) avec un peu de traces de phénols, de monoternopénols, de monoterpènes, d’oxydes et d’aldéhydes.

Comment la gaultherie a-t-elle été découverte ?

Jean François Gaulthier
Merci JF, t’es le meilleur !

C’est au Québécois Jean-François Gaulthier (1708 – 1756) que revient le mérite d’avoir découvert l’huile essentielle de gaulthérie au XVIIIe siècle.

Ce médecin et botaniste français au service du roi de Québec lui a même donné son nom. Il l’a découvert en s’intéressant aux pratiques indigènes locales.

Les Indiens originaires du Canada ainsi que les Inuits avaient déjà pour habitude de mâcher ces feuilles pour faire tomber la température corporelle en cas de fièvre. Ils appliquaient également les feuilles mâchées sur les parties douloureuses de leurs corps. Les Indiens du Canada préféraient plutôt les fleurs aux feuilles. Et ils avaient même donné une valeur spirituelle à la plante en croyant qu’elle leur protégeait des mauvais esprits. Ainsi, il y avait beaucoup de gaultheries odorantes dans leurs jardins.

Le « thé des bois », comme les Québécois l’appellent, a déjà été présent dans la pharmacologie en général depuis le XIXe siècle. Deux siècles après avoir découvert ses propriétés, on le cultivait en Amérique du Nord pour pouvoir l’exporter en Europe sous le nom « d’essence de wintergreen ». À cette époque, le produit s’obtenait par distillation à la vapeur de l’ensemble de l’arbuste.

Afin de démystifier la plante, le docteur français Auguste Cahours et l’américain William Proctor (le père de pharmacie moderne aux États-Unis) ont pu isoler le composant principal de la gaultherie en 1844. Cahours s’est, ensuite, servi de ce salicylate de méthyle pour l’hydrolyser afin d’en produire des médicaments contre les rhumatismes. C’est de cette plante qu’on tire également l’aspirine, par synthèse de l’acide acétylsalicylique.

Pourquoi utiliser l’huile essentielle de gaulthérie ?

L’huile essentielle de gaulthérie présente de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé humaine. Elle possède une vertu anti-inflammatoire, antispasmodique, calmante, vasodilatatrice, antitussive, antiseptique, tonifiante et digestive.

 

La plupart des gens la connaissent pour ses propriétés antidouleurs, mais elle est aussi hépatostimulante.

En d’autres termes, vous pouvez compter sur l’huile essentielle de gaulthérie pour :

    • soulager les douleurs musculaires et articulaires,
    • traiter l’insuffisance hépatique en régénérant les cellules du foie,
    • apaiser les problèmes rénaux et vésicaux,
    • lutter contre le stress et ses symptômes,
    • reprendre confiance en soi,
    • traiter localement la cellulite,
    • guérir les affections névralgiques (faciales) et sciatiques.

Qu’en dit la science ?

Le salicylate de méthyle est scientifiquement connu pour sa propriété analgésique naturelle (anti douleur). Elle se trouve aussi dans les produits dermatologiques rubifaciants et contre-irritants proposés sur les rayons en vente libre dans les parapharmacies.

La science voit également en la gaultherie une propriété antioxydante. Elle lutte naturellement contre les radicaux libres, liés au stress et menant vers le vieillissement naturel ou précoce.
Suite à des recherches menées par les chercheurs en pharmacologie de l’université médicale de Lodz (Pologne), l’on a découvert la présence de procyanidines, de phénoliques et d’acides phénoliques, qui sont des antioxydants naturels puissants luttant contre l’inflammation. Des antioxydants flavonoïdes s’y trouvent également en faible quantité.

L’efficacité de l’huile essentielle de gaulthérie en tant qu’agent de contrôle dans un traitement anti-inflammatoire a déjà été prouvée également. Cette étude a montré que le développement des pathogènes se réduit jusqu’à 60 % sur les tissus infectés en suivant un traitement par application cutanée de l’huile essentielle de gaulthérie sur la zone à problème.
Dans d’autres études, les chercheurs ont pu affirmer les actions bénéfiques de l’huile essentielle de gaulthérie couchée ou odorante sur la réduction de l’inflammation, de l’enflure, de l’infection et de la douleur.

 

Même les plantes peuvent devenir plus résistantes grâce à un système immunitaire renforcé par l’acide salicylique obtenu par métabolisation du méthylsalicylate (MeSA) provenant de la Gaultheria Procubens. On peut lire à ce sujet  le rapport complet à ce sujet dans la publication de 2014 de scientifiques de l’Université de Toulouse en France.

4 façons de profiter des vertus de l’huile essentielle de gaulthérie

 

Par voie cutanée : L’huile essentielle de gaulthérie s’utilise le plus souvent en massage sur la peau. L’application topique nécessite tout de même sa dilution dans une huile neutre comme l’huile de noix de coco, d’amande douce, d’olive ou encore de jojoba afin d’atténuer son effet irritant.
Aromatique : En aromathérapie, vous devez vous munir d’un diffuseur ou d’un vaporisateur. Ce dispositif diffusera dans l’air ambiant l’odeur de la gaulthérie couchée ou odorante pour que tout le monde profite de ses propriétés.
Par voie respiratoire : L’olfaction ou l’inhalation directe d’huile essentielle de gaulthérie permet de venir à bout de plusieurs problèmes de santé (l’hypertension artérielle et les palpitations entre autres). Ce mode d’utilisation détend également les muscles et les nerfs afin de devenir plus relaxé, confiant et concentré sur ses tâches, moins nerveux, stressé, irrité, angoissé, agité et surmené.
En bain : Ceci demande encore sa dilution dans de l’huile neutre avant de pouvoir profiter de ses bienfaits tout en se relaxant dans un bain d’eau tiède.

14 recettes à base d’huile essentielle de gaultherie pour traiter vos maux :

1. Pour soulager les douleurs

C’est l’usage le plus commun de l’huile essentielle de gaulthérie. Il vous faut 2 gouttes de cette HE ainsi que 10 gouttes d’huile d’arnica avant de bien les mélanger ensemble. Massez ensuite la zone qui vous fait souffrir avec quelques gouttes de cette mixture.

utiliser l'huile essentielle de gaultherie
L’utilisation de l’huile de gaultherie en pratique.

Astuce mal de tête : Prenez le mélange précédent et massez délicatement vos tempes avec pour voir rapidement disparaître votre mal.

2. Mal de tête à cause de sinus bouchés

Dans ce cas, prenez 1 goutte d’HE de gaultherie avec 1 goutte d’HE de menthe poivrée. Cette fois-ci, le massage s’effectue sur les sinus frontaux.

3. Lutter contre les courbatures

Quand vous avez besoin de récupérer de l’énergie après un effort, comme le sport par exemple, prenez 2 ml de cette HE avec 2 ml d’HE d’estragon + 3 ml d’HE de lavande vraie et composez le tout dans 25 ml d’huile végétale. Versez-en 3 à 4 gouttes sur les muscles qui vous font mal avant de les masser.

2 gouttes d’HE de gaultherie à diluer dans 10 gouttes d’huile d’arnica suffisent à guérir les courbatures également. Il suffit d’enduire les muscles à risque avant le sport et après.

4. Pour stimuler le foie

Mettez dans votre bouche et laissez fondre un comprimé neutre avec 1 goutte d’huile essentielle gaulthérie. Faites cela 2 fois par jour avant le petit-déjeuner et le dîner pour une cure de 3 semaines.

5. Pour soulager l’épicondylite (tennis-elbow) et les tendinites

Massez la zone concernée plusieurs fois par jour avec 10 ml d’huile d’arnica, 4 ml d’HE de romarin à camphre, 3 ml de lavande aspic (huile essentielle) et 2 ml d’HE de gaultherie. La tendinite se soigne aussi avec 2 gouttes d’HE de gaultherie dans 8 gouttes d’huile végétale à appliquer 4 fois par jour.

6. Pour combattre les rhumatismes

Prenez 3 gouttes d’HE de gaultherie et la même quantité d’huile d’amande douce. Mixez bien ensemble avant de masser doucement les parties douloureuses, à raison de 3 fois par jour.

7. Pour traiter la contusion traumatique et l’entorse

Pour résoudre ce problème, diluez 2 gouttes d’HE de gaultherie et 2 gouttes d’HE d’hélichryse dans 5 gouttes d’une autre huile végétale. Massez délicatement l’entorse matin et soir pendant une semaine.
L’entorse se cure également avec l’huile essentielle de gaulthérie et celle du laurier noble ainsi que celle du romarin officinal à cinéole.

8. Pour traiter l’arthrose

3 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie à dissoudre dans 16 gouttes d’huile végétale sont suffisantes. Appliquez-les 3 à 5 fois par jour sur vos articulations.

9. En cas de déchirure

Vous devez suivre la recette précédente pour le traitement de l’arthrose. Et il est possible de l’appliquer autant que possible sur le muscle déchiré.

10. Pour calmer les genoux douloureux

Mettez 2 gouttelettes de cette huile essentielle sur vos genoux 3 fois par jour.

11. La foulure et le mal de dents

Ces deux cas se traitent de la même façon avec 1 goutte d’huile essentielle de gaultherie dans 4 gouttes d’une autre huile végétale. Massez la gencive 2 fois par jour pour calmer le mal de dents. En revanche, la foulure a besoin de 4 massages quotidiens avec ce mélange.

12. Pour améliorer la circulation sanguine

Si votre flux sanguin n’est pas optimal, il est conseillé de déverser cette huile essentielle dans une quelconque huile végétale afin de masser les jambes, en allant du bas vers le haut.

Pour traiter l’hypertension artérielle ou les palpitations

Si vous êtes sujet à des palpitations ou de l’hypertension artérielle, vous devez pouvoir inhaler de l’huile essentielle de gaulthérie tout au long de la journée. L’astuce, c’est d’en laisser une trace sur vos 2 poignets pour l’inhaler régulièrement. Sinon, reniflez le flacon directement plusieurs fois par jour.

Si vous n’aimez pas devoir la respirer à longueur de journée, vous devez donc en répandre, bien diluée dans une autre huile végétale, sur votre plexus solaire, les plantes de pieds, toute la colonne vertébrale et en dessous des épaules dans le dos.

La troisième astuce, c’est de prendre un bain avec quand elle est délayée dans une base neutre !

13. En traitement antalgique et antispasmodique

L’huile essentielle gaulthérie marche parfaitement en symbiose avec l’HE d’ylang-ylang dans ce cas.

14. Les contre-indications de la gaulthérie

Les huiles essentielles ne conviennent pas forcément à tout le monde.Dans le cas de l’huile essentielle de gaulthérie, il est interdit de l’utiliser :

    • par voie orale,
    • directement sur la peau sans être diluée dans un peu d’huile végétale, car elle présente un risque important d’irritation,
    • si vous êtes allergique à l’aspirine ou aux différentes sortes de salicylés,
    • pour les enfants de moins de 7 ans,
    • sur les femmes susceptibles d’être enceintes ou allaitantes.

Il est conseillé de la tester un peu sur la peau avant de commencer un traitement à base de gaultherie. En outre, les personnes âgées ou subissant des problèmes de santé chroniques ne peuvent en prendre sans un avis de leur médecin traitant.

Partagez cet article !
 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de