Le co-sleeping, une bonne idée pour votre famille ?

Le co-sleeping est une réelle tendance dans le monde entier même si la majorité des parents optent pour une chambre séparée pour leur bébé. Certains Français se posent la question, mais ils sont seulement 2% à sauter le pas.

conséquence co-sleeping
Le co-sleeping est une pratique de plus en plus répandu, mais décriée par beaucoup en raison des conséquences sur la vie de couple.

Qu’est-ce que le co-sleeping ?

Le cododo consiste à partager le lit parental avec son enfant encore jeune. Il s’agit d’une pratique très ancienne puisqu’auparavant tous les membres de la famille dormaient dans la même pièce pour préserver la chaleur avant de glisser vers le modèle de la chambre séparée pour l’enfant suite à l’industrialisation au XXe siècle.

Un modèle culturel très présent en Asie

En Asie, les parents sont très friands du co-sleeping. Plus de 50% des parents japonais et chinois préfèrent dormir dans le même lit que leur bébé. En France, cette méthode de couchage semble en séduire de plus en plus, car le taux de co-dodo augmente chaque année.

Pourquoi les parents optent pour le co-dodo ?

Les motivations des parents sont différentes, souvent les femmes ayant vécu une grossesse stressante ne veulent pas s’éloigner de leur enfant même durant son sommeil nocturne. D’autres y voient un aspect plus pratique, car la faim de l’enfant durant la nuit peut déjà s’avérer très épuisant.

Pour l’allaitement, avoir son enfant dans son lit permet de le nourrir plus facilement et plus rapidement sans avoir faire des allers-retours dans l’appartement ou la maison et ainsi laisser la maman se rendormir plus vite. Certains parents préfèrent dormir avec leur enfant, car il présente des problèmes liés au sommeil en pleurant dès qu’on l’installe dans son lit par exemple. Par ailleurs, selon certaines études, le co-couchage solidifie la relation entre la maman et le nourrisson.

Une pratique décriée

Chez les experts, le co-dodo est souvent mal perçu. En effet, selon certaines études dormir avec son enfant est mauvais pour son développement, car il serait trop couvé et peinerait à être autonome dans le futur.

D’autres pointent le risque de la mort subite du nourrisson, mais aussi le fait que le bébé ait des troubles du sommeil dû aux respirations et aux mouvements des parents durant leur sommeil.

Quelques pistes à explorer…

Si certains parents ne souhaitent pas imposer à leur tout-petit de dormir dans une chambre éloignée de la leur, ils peuvent installer un couffin collé à leur lit. Ceci permet d’être proche de son enfant (pour les biberons, l’allaitement par exemple) tout en ne risquant pas de déranger bébé durant la nuit.

Seriez-vous prêts à sauter le pas ?

Partagez cet article !
 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de