Conseils santé : sport et régime alimentaire

Pour tout sportif qui se respecte, il est important de bien se nourrir pour maintenir son niveau de performance. Si certains préfèrent manger pendant l’effort, il est tout aussi important de manger avant de solliciter son organisme. Une mauvaise alimentation peut avoir des conséquences fâcheuses : manque d’énergie, blessure… les risques sont multiples et peuvent se compliquer. On tâchera de vous expliquer en quoi c’est important de bien manger avant le sport.

Quelques bons conseils à suivre

Si vous êtes un sportif débutant, bien manger avant de commencer vos exercices est indispensable. Si l’objectif recherché est d’augmenter sa masse musculaire ou bien perdre du poids, c’est franchement conseillé. Par ailleurs, il existe également des bases à suivre si l’on désire profiter d’une bonne nutrition. Comme boire en quantité suffisante : le corps humain nécessite une bonne hydratation pour pouvoir fournir son plein potentiel. Il faut se préparer la veille pour être prêt le lendemain. Donc vous avez footing vendredi matin, il vous faudra bien vous hydrater jeudi la veille.

Si vous ne vous entrainez pas pour un marathon, mangez avant de commencer quoi que ce soit. En effet pour améliorer votre endurance, ne vous entraînez pas l’estomac vide (buvez un peu d’eau ou mangez un fruit avant). Sinon pour toute autre forme de sport, il est vivement recommandé de manger avant. Mangez juste ce qu’il faut, ne faites pas d’excès. Trouver son point d’équilibre est nécessaire. Privilégier les aliments riches en glucides et en protéines. En principe, pour les athlètes de haut niveau, une petite barre protéinée suffit.

Les aliments riches en glucides seront donc vos amis, les snacks et les sodas vos ennemis. Choisissez des fruits secs ou non, l’important c’est que la teneur en glucide soit importante. Si vous vous entrainez régulièrement, il vous est nécessaire d’adopter un régime adapté. Performances et alimentations sont intimement liées.

Une idée de menu pré-entrainement ?

Cela dépendra grandement de vos objectifs. Être bien armé avant de se lancer dans la bataille est toujours avantageux. Vous tirerez votre maximum si vous vous ressourcez avec des aliments riches en sucres rapides avant un work-out à haute intensité, mais sur une durée limitée. Grâce aux sucres rapides, le corps atteint rapidement son potentiel énergétique.

Donc pour être rapidement opérationnel, votre corps a besoin d’un repas comprenant des aliments pauvres en fibres et en lipides. Riches en glucides et en protéine. Les céréales, par exemple, sont riches en sucre lent. Ce genre d’aliment vous approvisionnera progressivement en glucide contrairement aux aliments riches en sucre rapide qui se transforment rapidement et disparaissent tout aussi vite. En consommer vous évitera tout risque d’hypoglycémie derrière.

A chaque type d’entrainement son menu

Pour une perte de poids, privilégiez les aliments riches en protéines. En effet les protéines apportent le lot de nutriments adapté aux entrainements de longue durée. Si vous cherchez plutôt à développer vos muscles, votre repas devra être complet ! Glucides et protéines sont à privilégier avant le training cession. Les glucides pour maintenir l’homogénéité des muscles et les protéines comme supplément énergétique. Effectivement les muscles se construisent grâce aux protéines. Faites des smoothies protéinés pour équilibrer le tout.

Enfin si vous êtes passionné par les courses de fond ou les longs joggings, ne mangez rien avant vos séances d’entraînement ! Pourquoi ? Car votre objectif est d’être le plus endurant et le plus régulier possible. Votre corps devra donc tenir longtemps sans glucides. Néanmoins, le jogging matinal quotidien nécessite quand même un petit apport énergétique.

Quel est le moment idéal pour manger ?

C’est une question auquel vous seul pouvez répondre. En effet, tous les corps humains son différents. À titre de conseil général et en guise de référence, 2-3 heures de pause avant le sport est nécessaire si le repas est constitué d’aliments faibles en lipides et en fibres.

Soyez toujours à l’écoute de votre corps. Il vous enverra les signaux nécessaires lorsqu’il aura besoin de se ressourcer. Si vous prenez un petit snack avant votre work-out, le timing idéal est de 15 à 30 minutes avant. Si vous prenez votre snack trop tôt, son apport énergétique ne servira pas. Si vous le prenez trop tard, cela ne vous aidera pas. Donc pour résumer, il est toujours bon de manger avant de se dépenser. L’idée c’est de prendre des aliments faciles à digérer et manger deux à trois heures avant la cession.

Images : amis-sportifs.com, ellesfontduvelo.com

Partagez cet article !
 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de