Macarons au chocolat cru

Macarons au chocolat cru

Crédit photographique: Sybille

Ingrédients:

270g Noix de coco râpée sèche
115g poudre de cacao crûe
250g sirop d’agave
50g beurre de noix de coco fondu
1 Cuillère à café d’essence de vanille
Une pincée de sel de mer

Instructions:

Mélanger tous les ingrédients dans un bol. Former avec vos mains ou une cuillère de petites pyramides, ou boules et les disposer sur une feuille Téflex sur une plaque du déshydrateur, ou sur un plat si vous n’avez pas de déshydrateur.

Déshydrater pendant environ 12h a 115°F, ou jusqu’à ce que les macarons soient légèrement croûtés à l’extérieur et fondants à l’intérieur.

Si vous ne déshydratez pas, réfrigérez les macarons jusqu’à ce qu’ils aient durci.

Dégustez !

Commentaires

  1. a écrit

    Hihi, je reconnais la « chocoholique » :) Moi c’est la pharase « jusqu’à ce que les macarons soient légèrement croûtés à l’extérieur et fondants à l’intérieur » qui m’a fait craquer!

  2. sybille a écrit

    Je suis bien contente d’être arrivée à vous faire craquer! c’est purement addictif… je vous le confirme!

  3. Caroline a écrit

    La texture est super mais c’est vraiment trop sucré à mon goût. Exiterait-il une autre variante avec moins de sucre?

  4. a écrit

    Il suffit de diminuer les quantités de sirop d’agave, à votre gout. Amusez vous à experimenter. Bon appétit!

  5. nicole a écrit

    Bonjour,

    J’ai remarqué que vous utilisiez beaucoup la noix de coco et ses dérivées dans vos recettes crues. Or, ils sont très riches en gras saturés. Avez-vous une alternative pour moi qui fait du cholestérol.

    Merci

  6. a écrit

    Bonjour Nicole,
    la noix de coco elle-même pourrait se remplacer sans trop de problèmes par un autre type de noix moulue ou râpée. L’huile de coco toutefois, est particulière parce qu’elle est solide à température ambiante (une des caractéristiques des gras saturés), ça permet d’obtenir des textures différentes en alimentation vivante qu’il serait difficile de reproduire avec un autre corps gras.
    C’est dommage lorsqu’on doit restreindre l’apport en gras saturés. Heureusement, l’alimentation végétalienne contient très peu de gras saturés… ce qui permet d’utiliser, occasionnellement et en quantité raisonnable, l’huile de coco et d’en retirer les bénéfices santé sans les inconvénients!
    au plaisir!

  7. a écrit

    Oh miam oui! Ça me donne envie d’essayer en rose, avec quelques canneberges ou fraises séchées pour colorer!

Laissez un commentaire